La Grenouille taureau, Lithobathes catesbeianus est une espèce exotique envahissante originaire de la côté Est de l’Amérique du Nord. Elle a un impact avéré sur les populations d’amphibiens autochtones, c’est pourquoi deux programmes pluriannuels ceux sont succédé en 2004 puis 2009 afin de lutter contre cette menace écologique.

A la fin du second programme, les résultats obtenus sont très encourageants car la densité en adultes reproducteurs a largement diminué passant de 9 à moins de 3 par étang. La Sologne, territoire d’intérêt européen reconnu pour sa richesse en flore et faune des zones humides continentales a accueilli cette espèce sur 91 sites aquatiques. A la fin des opérations de 2013, la Grenouille taureau est désormais connue sur 22 étangs. En parallèle le poids moyen des adultes a diminué de 470 g à moins de 200 g.

Les principales actions utilisées dans la détection de l’espèce sont les surveillances diurnes et nocturnes des étangs de faibles surfaces. PPonte-stade-bourgeon-caudaleour les sites de plusieurs hectares, l’utilisation de l’ADN environnemental pour détecter l’espèce est devenue un outil incontournable.

Les actions d’éradication sont effectuées en synergie sur tous les stades possibles de l’espèce à commencer par les œufs avec des prospections de pontes visant à retirer deux fois par semaines les pontes de Grenouille taureau avant éclosion.

Les têtards sont pêchés à la senne par équipe de 6 personnes minimum après vidange des étangs accordés par le ou les propriétaires. En amont des manipulations du système de vidange, des grilles de protections sont positionnées afin d’éviter la dispersion des têtards par les fossés.

Les individus métamorphosés sont éliminés par des tirs à l’aide de carabine. Cette opération sélective s’effectue la nuit par équipe de deux avec phare et jumelle afin d’identifier spécifiquement les individus.

Male-juv (2)Des barrières de piégeage viennent entourer un site où la densité en juvéniles est trop importante. Tout individu souhaitant rentrer ou sortir du site longera la barrière et tombera dans des pots de captures. Cette opération requière un passage journalier afin d’éliminer les Grenouilles taureaux et libérer les autres espèces autochtones tombées dans les pots. Tous les intervenants référant sont formés et possèdent des autorisations de manipulations d’espèces protégées.

Depuis 2009, des bénévoles interviennent dans les opérations de prospections de pontes et de tirs afin de multiplier la pression sur l’espèce. Les opérations sont effectuées en binôme bénévole-référent, tous sont mandatés et renseignés sur un arrêté préfectoral annuel.

En parallèle, le Syndicat d’Entretien du Bassin du Beuvron et le Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement participent à des actions de sensibilisation du grand public et du monde professionnel afin d’informer et former un maximum de personnes sur la présence de l’espèce et les moyens de lutter contre elle. L’ONCFS d’abord et depuis peu l’IUCN France via le groupe de travail « Invasions biologiques en milieux aquatiques » participent à la création d’un réseau de partenaire professionnels capables de détecter les principales espèces exotiques envahissantes dont la Grenouille taureau.

Un comité de suivi et comité scientifique valident les résultats et proposent des directives comme l’amélioration des connaissances des espèces autochtones sur les étangs colonisés par la Grenouille taureau.

 En savoir plus :

syndicat-beuvron Le Syndicat d’Entretien du Bassin du Beuvron est maitre d’œuvre des opérations menées contre la Grenouille taureau depuis 2004. Il s’agit d’une structure qui agit dans la restauration et l’entretien des cours d’eau ainsi que la gestion des ouvrages hydrauliques dans un souci de maintenir une continuité des espèces et des sédiments.
cdpne

Le Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement de Loir-et-Cher est une association qui effectue des missions d’éducation à l’environnement à destination des milieux scolaires et du grand public. Elle est engagée dans une démarche de gestion et d’animation des sites naturels. Depuis 1972, le CDPNE a contribué à la création de diverses réserves naturelles, notamment nationale comme celle des Vallées de la Grand-Pierre et Vitain dont elle en a la gestion. Le CDPNE réalise également des missions d’expertises environnentales, diagnostics et études environnentales, dossier réglementaire et conseils aux privés ainsi qu’aux collectivités. Le CDPNE lutte contre la Grenouille taureau depuis sa découverte.

Partenaires financiers et techniques

Partenaires financiers
gd sologne Pays de Grande Sologne – Leader

18 avenue de la République – 41600 LAMOTTE-BEUVRON

Région Centre

9 rue St Pierre Lentin – 45041 ORLEANS CEDEX 1

Direction Régionale de l’Environnement Centre

5 avenue de Buffon – BP 6407 – 45064 ORLEANS CEDEX 2

Conseil Général du Loir-et-Cher

Place de la République – 41020 Blois Cedex

 

Association Beauval Nature

ZooParc de Beauval – 41110 SAINT-AIGNAN

Institution Stiftung Artenschutz (Allemagne)

Verband Deutscher Zoodirektoren (VDZ)

Principaux partenaires techniques
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage de Loir-et-Cher
SAS SPYGEN, laboratoire d’analyses ADN, Savoie
ZooParc de Beauval
Fédération départementale de pêche du Loir-et-Cher
index Groupe de travail « Invasions biologiques en milieux aquatiques » copiloté par l’ONEMA et le Comité français de l’UICN
30 bénévoles ont également participé aux actions de terrain cette année en plus des 10 personnes (agents, techniciens et ingénieurs) inclues dans le programme d’éradication de la Grenouille taureau de Sologne, ils sont nommés sur l’arrêté préfectoral

RETOUR

Dernière mise à jour : 14 mars 2014

Nous Contacter

N'hésitez pas à nous contacter par mail, nous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement.

0