Le programme LIFE Amphibiens invasifs

Xénope lisse et Grenouille taureau

 

Les espèces exotiques envahissantes, également appelées espèces invasives, sont des espèces introduites volontairement ou accidentellement par l’Homme en dehors de leur aire de répartition d’origine. Leur propagation a un effet néfaste sur les milieux naturels ; elles sont reconnues comme étant une des principales causes de l’appauvrissement de la biodiversité dans le monde. Elles menacent également les activités économiques et la santé humaine.

En France, les exemples d’invasions biologiques sont nombreux, tous groupes taxinomiques confondus. Parmi les amphibiens, deux espèces posent particulièrement problème pour les gestionnaires de milieux naturels : le Xénope lisse (Xenopus laevis) et la Grenouille taureau (Lithobates catesbeianus). Afin de lutter contre leur propagation, un programme LIFE est en cours de préparation ; il sera déposé à la Commission Européenne en 2015.

Présentes en France, ces deux espèces colonisent également de nombreux pays européens : Italie, Portugal, Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Espagne… Le programme LIFE aura donc pour objectif de proposer des moyens de détection précoce, de lutte et de veille environnementale efficaces et innovants, qui pourront être répliqués dans l’ensemble des pays concernés.

Il représente également une réelle opportunité d’illustrer à l’échelle nationale, voire européenne, le nouveau règlement européen relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes, voté le 29 septembre dernier.

Le programme LIFE sera porté par la Société Herpétologique de France, avec l’appui de l’UICN France (GT IBMA), du laboratoire GECCO de l’Université d’Angers ainsi que la DREAL des Pays de la Loire.

De nombreux acteurs, académiques, associatifs ou institutionnels, œuvrant pour la gestion de ces deux espèces s’impliquent dans ce projet de grande envergure. Tous souhaitent échanger, discuter et partager autour de cette problématique afin d’identifier les meilleures solutions pour éradiquer ou contrôler ces deux espèces.

Partenaires pour le Xénope lisse : Agglomération du Bocage Bressuirais, Communauté de communes du Thouarsais, LPO Anjou, Vienne Nature, Deux-Sèvres Nature Environnement, Conservatoire Régional des Rives de la Loire et ses Affluents (CORELA).

Partenaires pour la Grenouille taureau : Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement (CDPNE), Syndicat d’Entretien du Bassin du Beuvron (SEBB), Cistude Nature, PNR Périgord-Limousin, PNR Landes de Gascogne.

Partenaires institutionnels : DREAL Aquitaine, DREAL Poitou-Charentes, ONCFS, FCEN.

…..

Le Xénope lisse (Xenopus laevis)
Xenopus laevis

Guillaume Koch

Originaire d’Afrique asutrale, le Xénope lisse est aujourd’hui présent dans l’ouest de la France. Facilement reconnaissable par son corps aplati et sa peau lisse, il se caractérise par des pattes postérieures développées, dotées de griffes noires sur les trois premiers orteils, et de pattes avant courtes. Il présente des « coutures » blanchâtres sur les flancs, jouant le rôle d’organes sensoriels.

Son introduction dans le milieu naturel daterait des années 80, suite à la fermeture d’un centre d’élevage situé à Bouillé-Saint-Paul, dans les Deux-Sèvres. Il s’est alors implanté sur le cours du Thouet, où il a été observé pour la première fois dans les années 90. Il colonise désormais le nord des Deux-Sèvres ainsi que le sud du Maine-et-Loire, et atteint le nord de la Vienne. Il aurait également été aperçu à l’ouest de la Loire-Atlantique.

Des études menées en particulier à l’initiative de Deux-Sèvres Nature Environnement tendent à montrer que cette espèce a un effet négatif sur les espèces autochtones. Depuis 2009, des actions de lutte ont été mises en œuvre par la Communauté de communes de l’Argentonnais, poursuivies en 2014 par la Communauté de communes du Thouarsais.

 

La Grenouille taureau (Lithobates catesbeianus)
DSC01753b

Emilie Mazaubert

La Grenouille taureau est originaire de la côte est des Etats-Unis. Il s’agit d’une grenouille de très grande taille, elle mesure de 15 à 20 cm du museau au cloaque et peut atteindre les 40 cm du museau à l’extrémité des pattes postérieures.

Très vorace, elle se nourrit d’amphibiens, de poissons, de petits mammifères, et plus rarement d’oiseaux et de reptiles. Elle présente une menace importante pour les populations autochtones.

Aujourd’hui, elle est présente en Sologne, dans la région Centre, ainsi qu’en Aquitaine. En Sologne, des actions menées par le CDPNE et le SEBB ont permis de diminuer les populations. En 2014, seulement 20 mares restent colonisées (présence d’au moins un individu). Le LIFE Amphibiens invasifs permettrait notamment d’atteindre l’objectif initialement fixé sur ce territoire : éradiquer l’espèce.

En Aquitaine, la Grenouille taureau a été introduite dans le milieu naturel en 1968, à Arveyres, commune située entre Libourne et Bordeaux. Suite à des déplacements par l’Homme, elle a également colonisé le bassin d’Arcachon et le nord de la Dordogne. L’association Cistude Nature a mené depuis 2004 des études très précises sur la répartition et l’écologie de cette espèce, ainsi que sur les mesures de lutte pouvant être employées, en vue de mettre en œuvre un programme d’éradication. Un test grandeur nature a été réalisé sur le noyau du bassin d’Arcachon, géré par le PNR des Landes de Gascogne, afin de vérifier l’efficacité des mesures préconisées. Faute de financement, le programme d’éradication prévu n’a pas pu voir le jour, aucune action concrète n’a pu être mise en œuvre sur le noyau principal d’Arveyres. De son côté, le PNR du Périgord-Limousin, s’emploie à lutter contre l’espèce depuis 2006.

 

Bibliographie disponible (accès réservé)

Comptes-rendus de réunion (accès réservé)

Documents de référence LIFE

Galerie de photos

[print_gllr id=4826 display=short]

 

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Maud Berroneau, Société Herpétologique de France

maud.berroneau@lashf.fr

05 56 46 15 24

Jean Secondi, Laboratoire GECCO

jean.secondi@univ-angers.fr

02 41 73 50 30

Arnaud Le Nevé, DREAL Pays de la Loire

arnaud.le-neve@developpement-durable.gouv.fr

02 72 74 76 29

Emmanuelle Sarat, UICN France

emmanuelle.sarat@uicn.fr

01 71 21 46 92

Myriam Labadesse, Chargée de mission Montage du programme LIFE Amphibiens invasifs

myriam.labadesse@univ-angers.fr

02 41 73 52 75