Ressources

Espèce inscrite sur l’arrêté du 30 juillet 2010 interdisant sur le territoire métropolitain l’introduction dans le milieu naturel de certaines espèces d’animaux vertébrés.

Espèce dont la détention est soumise à autorisation :

  • Arrêté du 10 août 2004 (en lien avec la CITES) fixant les conditions d’autorisation de détention d’animaux de certaines espèces non domestiques dans les établissements d’élevage, de vente, de location, de transit ou de présentation au public d’animaux d’espèces non domestiques
  • Arrêté du 10 août 2004 fixant les règles générales de fonctionnement des installations d’élevage d’agrément d’animaux d’espèces non domestique

Espèce inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, en application du règlement européen  n°1143/2014

CITATION

GT IBMA. 2016. Threskiornis aethiopicus. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Agence française pour la biodiversité.

UGS : Threskiornis aethiopicus Catégories : ,

Threskiornis aethiopicus

Nom commun : Ibis sacré
Catégorie : FAUNE
Famille : Threskiornithidae
Milieu : Eau douce
Origine géographique : Afrique orientale – Afrique sub-saharienne – Madagascar
Nom Anglais : Sacred ibis
Auteur : Latham,1790
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
A la demande de l’Etat, l’Ibis sacré fait l’objet d’une lutte pilotée par l’ONCFS depuis 2006 dans l’Ouest de la France et depuis 2007 en Camargue. Les actions consistent à éliminer les individus adultes par tir. Depuis 2009, la stérilisation des nichées est également réalisée sur lac de Grand Lieu par la Société Nationale de Protection de la Nature (SNPN), gestionnaire de la réserve. La mise en œuvre de ces actions est encadrée par des arrêtés préfectoraux.

La gestion de cette espèce a permis un retrait complet de la population en Camargue (1 individu signalé en 2016) et une forte diminution des effectifs sur le littoral atlantique.

Evolution des effectifs d’Ibis sacrés nicheurs dans l’ouest de la France depuis 2006 (Source : ONCFS)

L’Ibis sacré ne peut être détenu que dans les parcs habilités. En France, la population en captivité est estimée à 450 individus.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Cette espèce a été introduite en France dans différents parcs zoologiques. L’absence de maitrise des oiseaux a permis l’établissement de deux populations férales, sur le littoral atlantique (du Morbihan à la Gironde) et en Méditerranée (Camargue). Les mesures de lutte menées depuis 2007 ont permis d’éliminer la population méditerranéenne, issue à l’origine de la réserve africaine de Sigean (Aude).

On ne recense actuellement plus qu’une seule population d’Ibis sacré en France dans l’ouest de la France issus du parc de Branféré (Morbihan), dont les jeunes étaient laissés libres de voler (Yésou in Sarat, 2012). C’est en 1991 que la première tentative de nidification hors du parc de Branféré a lieu. Pour éviter une colonisation du milieu naturel, la reproduction en zoo est arrêtée dès 1997. Mais la mesure arrive trop tard : en 2006, 1700 couples et plus de 5000 oiseaux sont recensés dans l’ouest de la France (du Morbihan à la Charente-Maritime) (Yésou in Sarat, 2012).

L’Ibis sacré peut concurrencer les espèces autochtones en occupant leurs sites de nidification (Clergeau et al., 2005). Prédateur opportuniste, il se nourrit d’invertébrés aquatiques, mais également d’amphibiens, de poissons, d’œufs et de jeunes oiseaux, ainsi que des écrevisses de Louisiane très présentes dans les marais atlantiques (Yésou et Clergeau, 2005). Ainsi, des espèces dites sensibles peuvent être impactées en période de reproduction, comme les guifettes noires ou les échasses blanches, avec notamment des cas de spécialisations individuelles de certains oiseaux (Clergeau et al., 2010).

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Jean-François Maillard, ONCFS.

Date de rédaction : 27/07/2016, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X