Heracleum sosnowskyi


Nom commun : Berce de Sosnowskyi
Catégorie : FLORE
Famille : Apiaceae
Milieu : Berges de cours d'eau, prairies, milieux urbains
Origine géographique : Caucase, nord de la Turquie
Nom anglais : Sosnowskyi's hogweed
Auteur : Manden, 1944
Introduction en France :

MODALITÉS DE GESTION
L'espèce fait l'objet de peu d'interventions dans les milieux naturels. Les méthodes à privilégier sont celles employées pour la Berce du Caucase : coupe par fauche manuelle ou par broyage mécanique et le décolletage.

MODALITÉS D'INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
La Berce de Sosnowskyi n'est pas encore présente en France. En Europe, elle a été introduite en Russie comme plante fourragère en 1947, puis en Lettonie, Lituanie, Estonie, Biélorussie, Ukraine, Pologne et Allemagne.

Elle peut rapidement développer des peuplements denses le long des cours d'eau. La densité de pieds peut varier considérablement (de 1 à 3 individus par m² à 20 individus par m²). Au cours des 20 dernières années, l'espèce a principalement colonisé les habitats anthropisés et semi-naturels des pays baltiques (Nielsen et al., 2005). Sa hauteur importante et sa grande couverture foliaire lui permettent de dominer la plupart des espèces végétales indigènes. Dans les peuplements dominés par la Berce de Sosnowskyi, jusqu'à 80 % de la lumière est captée par l'espèce. Ceci conduit à une forte baisse de la richesse spécifique des habitats envahis (Nielsen et al., 2005), ce qui a des impacts sur la stabilisation des berges (berges mises à nus pendant les périodes de crue hivernales).

Tout comme la Berce du Caucase et la Berce de Perse, la Berce de Sosnowskyi produit une sève qui contient des furanocoumarines qui provoquent, au contact de la plante, de fortes réactions allergiques (dermatoses et brûlures), surtout lorsque la peau est exposée au soleil.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 24/07/2017, version 1



Product Description

Pas de retour d'expérience de gestion disponible actuellement.

Voir les expériences de gestion menées sur la Berce du Caucase :

Tela Botanica
NOBANISGB NNSS
CABI
DAISIE

Nielsen C, Ravn HP, Nentwig W & Wade M (eds.) (2005) The Giant Hogweed Best Practice Manual. Guidelines for the management and control of an invasive weed in Europe. - Forest and Landscape Denmark, Hoersholm, 44 pp.

Kabuce, N. et Priede, N. 2010. NOBANIS – Invasive Alien Species Fact Sheet –Heracleum sosnowskyi.– From: Online Database of the European Network on Invasive Alien Species – NOBANIS www.nobanis.org
EPPO - Analyse complète

EPPO - RapportEspèce inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, en application du règlement européen  n°1143/2014

CITATION

GT IBMA. 2017. Heracleum sosnowskyi. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Agence Française pour la biodiversité.

Heracleum sosnowskyi – Centre de ressources
UGS : Heracleum sosnowskyi Catégories : ,

Heracleum sosnowskyi

Nom commun : Berce de Sosnowskyi
Catégorie : FLORE
Famille : Apiaceae
Milieu : Berges de cours d’eau, prairies, milieux urbains
Origine géographique : Caucase, nord de la Turquie
Nom anglais : Sosnowskyi’s hogweed
Auteur : Manden, 1944
Introduction en France :

MODALITÉS DE GESTION
L’espèce fait l’objet de peu d’interventions dans les milieux naturels. Les méthodes à privilégier sont celles employées pour la Berce du Caucase : coupe par fauche manuelle ou par broyage mécanique et le décolletage.

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
La Berce de Sosnowskyi n’est pas encore présente en France. En Europe, elle a été introduite en Russie comme plante fourragère en 1947, puis en Lettonie, Lituanie, Estonie, Biélorussie, Ukraine, Pologne et Allemagne.

Elle peut rapidement développer des peuplements denses le long des cours d’eau. La densité de pieds peut varier considérablement (de 1 à 3 individus par m² à 20 individus par m²). Au cours des 20 dernières années, l’espèce a principalement colonisé les habitats anthropisés et semi-naturels des pays baltiques (Nielsen et al., 2005). Sa hauteur importante et sa grande couverture foliaire lui permettent de dominer la plupart des espèces végétales indigènes. Dans les peuplements dominés par la Berce de Sosnowskyi, jusqu’à 80 % de la lumière est captée par l’espèce. Ceci conduit à une forte baisse de la richesse spécifique des habitats envahis (Nielsen et al., 2005), ce qui a des impacts sur la stabilisation des berges (berges mises à nus pendant les périodes de crue hivernales).

Tout comme la Berce du Caucase et la Berce de Perse, la Berce de Sosnowskyi produit une sève qui contient des furanocoumarines qui provoquent, au contact de la plante, de fortes réactions allergiques (dermatoses et brûlures), surtout lorsque la peau est exposée au soleil.

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions :

Date de rédaction : 24/07/2017, version 1

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
X