CITATION

GT IBMA. 2016. Asclepias syriaca. Base d’information sur les invasions biologiques en milieux aquatiques. Groupe de travail national Invasions biologiques en milieux aquatiques. UICN France et Onema.

UGS : Asclepias syriaca Catégories : ,

Asclepias syriaca

Noms communs : Herbe à la ouate, Asclépiade de Syrie, Asclépiade commune, Herbe à la ouate, Herbe aux perruches
Catégorie : FLORE
Famille : Apocynaceae
Milieu : Ripisylves, grèves de rivières
Origine géographique : Amérique du Nord
Nom Anglais : Common milkweed
Auteur : Linné, 1753
Introduction en France : métropole

MODALITÉS DE GESTION
Pas de méthode de gestion connue actuellement. La coupe de la plante à la base ne fait que renforcer son développement souterrain et stimule l’apparition de nouveaux bourgeons (CABI, 2016).

MODALITÉS D’INTRODUCTION EN FRANCE ET IMPACTS DOCUMENTÉS
Asclepias syriaca peut parfois former des colonies importantes grâce à ses rejets souterrains dont l’impact sur la végétation indigène reste à préciser (Fried, 2012). Son latex est toxique pour les ovins, bovins et chevaux, et peut causer des allergies cutanées. Ses graines et ses rhizomes sont dispersés par les activités humaines (mouvement de terre, transport dans les véhicules, etc.). En Europe de l’Est, l’espèce a colonisé des terres agricoles sableuses (vignes, verges,  orge, tournesol, colza) (OEPP, 2017).

Répartitions :
En France
En Europe

Contributions : Christophe Pineau, Cerema Ouest

Date de rédaction : 24/07/2017, version 2

Contacter le Centre de ressources EEE

Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter. Vous reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Cordialement, l'équipe de mise en oeuvre du Centre de ressources EEE.

Not readable? Change text. captcha txt
0
X